69520112 2144257292370763 1428321464825675776 o

Herbes dans l'alimentation des chevaux

Le 19/01/2021 0

L’alimentation biologique du cheval est basée sur des plantes naturelles, des herbes, des graines, des baies, des arbres et des arbustes, des lichens, des algues, etc. Un cheval vivant librement dans la nature mangerait une variété de plantes et d'herbes naturelles en fonction de ses propres désirs et besoins. Cela peut aller jusqu'à des centaines d'espèces végétales différentes, obtenant une énorme quantité de nutriments différents et variés.

Aujourd'hui, l’alimentation des chevaux repose en grande partie sur le foin cultivé ainsi que sur quelques autres espèces fourragères sélectionnées auxquelles il est indispensable d'ajouter différentes vitamines et oligo-élements afin de répondre aux besoin essentiels de l'organisme.

De nos jours, lors de la planification de la nutrition, les minéraux, les vitamines, les protéines, etc. sont soigneusement calculés, mais il est facile d'oublier par ex. des antioxydants ainsi que divers autres composés phytochimiques qui aident pourtant à augmenter la résistance, accélérer la régénération cellulaire, aider le métabolisme et le bien-être général. Ces substances importantes ne sont plus obtenues par le cheval à partir de foin cultivé, car il lui manque désormais des plantes naturelles, ou mauvaises herbes, qui apportaient au cheval de nombreux composés bioactifs favorisants son bien-être.
Les herbes sont utilisées depuis longtemps pour maintenir le bien-être, mais aussi pour traiter les maladies, effectuer des éliminations parasitaires et traiter les plaies, les éruptions cutanées, etc.

Les herbes peuvent aider à traiter les maladies et les problèmes et au mieux les prévenir. De nombreux chevaux souffrant d'ulcérations d'estomac utilisent quotidiennement des mélanges d'herbes comme protecteur de l'estomac et ceci leur permet de rester en bonne santé. Les herbes peuvent soulager les symptômes hormonaux et la douleur chez les juments, apaiser un cheval stressé, traiter les affections cutanées et les éruptions cutanées, augmenter la production de lait de la jument, soulager la fonction respiratoire et un cheval souffrant de douleurs articulaires et d'arthrose, pour n'en nommer que quelques-uns.

 

Ajouter un commentaire

Anti-spam